samedi 13 février 2016

Le Harcèlement Moral dans les Magasins

Dans les magasins on voit se développer de plus en plus des pseudos gardes de sécurité, qui sont ne réalité des "parfaits" abrutis qui à la place de développer leur cerveau ont developpé leurs muscles mais à cause de leur déficit de developpement du cerveau, ils utilisent leur muscles pour aller taper sur ceux qui ne font rien de mal, que les commerçants appelle vulgairement les voleurs parce qu'ils n'ont pas assez de pouvoir pour imposer leur négation de la vie, de ses besoins et de l'humanité contrairement à cette horde de commerçants, qui ne sont qu'une sorte de secte de négationnistes de l'humanité.

Dans les lieux ou le fric règne comme les magasins, l'argent n'est qu'un outil pour imposer leur volonté dont les commerçants abusent, j'ai découvert la ville de Dijon, précisément une rue piétonne au centre, ça me paraissait pas mal au début mais j'ai vite compris que cette ville est une ville de la petit bourgeoisie.

La première fois ou j'y suis allé, je suis passé en ville en début d'après midi en attendant l'heure d'un rendez vous, et curieusement il y a eu plein de jeune femmes étudiantes qui sortaient du bout de la rue piétonne d'une petite rue, je ne suis pas allé voir ensuite n'ayant plus le temps mais quand je dis beaucoup, c'est peut être la rue piétonne remplié aux trois quarts de jeunes femmes.  J'ai d'ailleurs été "houspillé" par des jeunes dans une rue adjacante ou lorsqu'il n'y a que moi qui passait devant une terrasse de restaurant, elles ont fait "hou, hou, hou", comme si je les décevais ! Et ce sont les mêmes qui vont aller ensuite "hurler" au harcelement moral si un homme les aborde alors qu'il ne leur plait pas.

Et malheureusement comme je m'en doutais de part mon expérience, lorsqu'il y a énormément de jeunes femmes comme ça, on est sûr d'être utilisé comme bouc émissaire de ceux ayant une certaine autorité, ou plutot un pouvoir et ça n'a pas loupé, au magasin lafayette par deux fois j'ai eu de sérieux problemes avec les pseudos gardes à l'entrée, je préciserais avant que ce magasin est bien entendu fréquenté par pas mal de femmes et les vendeuses sont nombreuses aussi, jouant souvent de leur charmes, beaucoup plus que dans les autres magasins ou je suis allé. Par jouer de leur charme je veux dire bien entendu faire comme les putes pour rapporter du fric.

Donc la première fois un garde en plus arabe me refuse l'entrée du magasin, pourquoi, et bien sans raison, puisque je monte les marches et il me dit d'ouvrir mon sac, je n'en ai pas, je lui dit et il chercher quelques instants autre chose, me dit d'ouvrir mon blouson, je lui demande pourquoi et il m'ignore et me répond qu'au bout de la 5 ou 6eme fois, en gros que j'ai un blouson suspect (en fait c'est un blouson d'hiver que je prend même pour le ski et j'ai pensé ensuite qu'en effet les gens la bas n'ont pas ce genre de blouson assez voyant justement en cas de probleme pour être facilement visible), il était en plus tourné de façon à être comme pile en face de l'entrée d'un magasin appelé la halle, ce qui fait penser à leur façon de manger "hallal".

J'ouvre mon blouson et il fait semblant de ne pas voir, regarde ailleurs, j'essaie d'entrer et il continue son cinéma, me dit que je n'ai pas ouvert mon blouson, etc. Bref, j'ai laissé tombé n'ayant pas de temps à perdre, je l'ai quand même signalé à divers endroits, comme le site du magasin, la mairie de la ville, les assos locales, etc.

Et deuxieme fois un autre jour, je retourne dans ce magasin , des jeunes femmes sont apparemment venues en même temps que moi pour m'inviter à aller avec elles, et dans le magasin juste après le passage des portiques de sécurités, alors qu'elles étaient à ma gauche , un garde de sécurite est apparu de l'autre coté à leur gauche aussi, mais en faisant la même trajectoire que moi vers elle que j'ai eu en allant dans le magasin juste depuis l'entrée mais lui étant de l'intérieur du magasin, ça faisait comme dans un mirroir, en réalité ça prouve que d'une part il se prenait pour moi et il a fait ça pour m'imposer sont point de vue, plus que d'habitude je me suis senti écrasé et je n'ai plus pus aller vers ces jeunes femmes (en fait j'ai été forcé de l'immiter à m'éloigner d'elles ), je m'étais dit de les aborder, j'ai réagi comme si je ne devais pas aller vers elles et ça se retrouve partout mais avant je n'étais pas conscient de ça, ceux qui prétendent être des autorités en réalité la plupart du temps ce sont des abuseurs (voir des violeurs) qui s'imposent à vous en vous empêchant de vivre votre propre vie , comme les enseignants, la police, les chauffeurs de bus même, et tout ce petit monde d'abuseurs qui se prennent pour l'état,  ils vous imposent en fait leur point de vue, de faire comme si vous étiez vous aussi employés, que vous étiez en service autrement dit. Ils font comme ça pour piéger les gens et leur faire croire qu'ils ont les mêmes autorisation que si ils travaillaient dans le magasin par exemple (ils ont le culot d'appeler ça des voleurs ou des fraudeurs, mais ce sont en réalité des victimes de leur viol ou encore de leur prise d'otage ni plus ni moins).

Même l'architecture de la rue piétonne est un piège contre les piétons qui représentent les nomades pacifiques pris au piège par les tueurs (les commerçants, policiers, chauffeur de bus) puisque a plusieurs endroit la rue piétonne est traversée par une route, apparemment réserve aux bus mais presque rien ne la distingue de la rue piétonne normale, aucun avertissement et j'ai eu la surprise de marcher normalement et de voir du coin de l'oeil en traversant un bus qui arrivait sur ma droite ! Ils veulent tuer les clients/piétons qui représentent ceux qui ne font pas de mal contrairement à eux qui imposent le mal finalement en accusent ceux qui n'introduisent pas le mal dans l'humanité d'être des voleurs.

Je me suis rappelé à l'occasion que j'avais eu le même probleme avec la chanteuse "priscilla"(https://www.youtube.com/watch?v=jbnouehrkBA) en fait quand j'ai arrêté l'école, je me suis senti complétement écrasé par son point de vue, je me suis même pendant peu de temps comporté comme un fan de britney spears, que je connais pas et que je n'aime pas du tout et bien d'autres choses trop longues à raconter ici, je voyais bien que ça ne me correspondait pas du tout mais je n'ai pu assembler les pièces du puzzle que plus tard en entendant parler d'elle une fois connue.

C'est ce qui se cache derriere tout ce monde de l'argent (de l'imposition), ce sont en réalité une clique de criminels et de pédophiles qui reproduisent les parents qui abusent de l'enfant en lui imposant leur point de vue.


J'ai été abusé d'une autre façon, indirecte, de par les commerçants, j'ai déjà raconté comme j'ai été manipulé, abusé, maltraités, et même torturé par les autorités dites locales dans le pays de montbéliard (France, région franche comté, département du doubs 25), et bien je pense maintenant que c'était aussi au prétexte des commerçants qui n'étaient pas loin, au lycée viette par exemple ou le harcèlement battait son plein, c'était à coté d'une zone commerciale, à Blamont c'était pile en face du bar de blamont et une autre fois, un pere aussi un peu comma à blamont a crié depuis chez lui avec la porte ouverte "qu'est-ce qu'il a ?" de façon agressive alors que je passais devant chez eux sur une piste cyclable au bord de la route, avant j'avais vu quelques fois  (deux ou trois fois) des filles dehors (c'était à la belle saison) de la maison qui semblaient sympa avec moi, et évidemment encore une fois pile en face il y a une coiffeuse. Ils me confondent avec ce qu'il y a dans l'environnement qu'ils protègent, en réalité ils protègent les parents (l'environnement) au détriment de la vie de l'enfant qui est niée.

1 commentaire:

  1. Il y a aussi ici des exemples d'abus des commerçants:
    https://plus.google.com/103572585012878014495/reviews?gl=fr&hl=fr

    RépondreSupprimer