dimanche 2 juillet 2017

Témoignage de Mon Harcèlement Moral - Pays de Montbéliard - France - Juillet 2017

Je décris dans ces articles "Live" les menaces et nuisances que je subis en détail dans le "pays de montbéliard" (France, 25200) plus précisément à hérimoncourt (France 25310) par tout une population de reptiliens (au début, je ne savais pas que c'était presque tous des reptiliens mais j'ai du me rendre à l'évidence, leur réputation sur internet est vraie, ils cachent qu'ils font la chasse à la véritable humanité avec leur controles d'apparences (leur forme humaine) qui sont en réalité des controles anti humanité). 

Mercredi 19 Juillet 2017

Depuis dimanche ou l'on est sorti relativement loin, en fait précisément depuis le trajet de retour, je n'ai que des menaces qui me viennent de tous ces tarés, les mêmes menaces comme j'ai déjà dit en détail avant, menaces d'être arrêté pour tout et n'importe quoi, dès que je fais quoi que ce soit, simplement parce que c'était calme et tranquille même si c'était aussi un peu ennuyeux. On me menace vraiment dès que je fais quoi que ce soit (au moindre fait et geste comme disait la psy).

Sinon, ça fait plusieurs fois qu'après que je sois allé me coucher , fenetre ouverte puisqu'il fait chaud, relativement tard, parfois minuit ou plus tard, et bien dès que je commence de m'endormir, les voisins insupportables se mettent à gueuler spécialement pour m'ennuyer et me réveiller juste quand je viens de m'endormir. Il semble que ça soit un des voisins turcs mais je suis pas sûr avec toutes leur manipulations avec leur possibilités de reptiliens (manipulations à distance de la perception, télépathies, etc).  Une chose est sur c'est qu'en ce moment a passé 22h on entend les enfants turcs crier et parler fort depuis 1h environ avec apparemment des amis et ça  ne fait qu'empirer, souvent plus il se fait tard plus ils font de bruits...

Dans le meme genre, des autres voisins plus tranquilles mais ennuient un de leur enfant, on l'entend souvent pleurer et les parents ne font rien, tout à l'heure il pleurait dans la maison et demandait ou étaient ses parents, on entend la mere qui dit depuis loins dehors qu'ils sont là et au bout de 2mn de pleurs, leur petite fille vient dire à son frere ou ils sont, voilà l'ambiance ici des parents incapables de s'occuper de leur gosse comme il faut, sans doute ont ils été séduits par les allocations familiales promises ?

Je ne l'ai pas encore dit mais là aussi, j'avais parlé de l'oveo et ses menaces contre moi et bien ça revient, ce sont aussi des harceleurs qui vous menacent et cherchent ensuite toujours à vous rappeler leurs menaces pour vous faire peur, ça n'est pas qu'une fois comme ça, c'est un systeme permanent de harcelement et menaces qu'ils mettent en place contre vous. Et aussi je ne sais pas pourquoi mais ça revient périodiquement, les "menaces" de plusieurs jeunes femmes que j'ai déjà mentionné qui me reviennent, je parle là de ce qui se passe directement dans l'esprit à l'insu, c'est comme ça que procède tous ces reptiliens harceleurs pour culpabiliser, terroriser, abuser, et même tuer leur(s) victime(s). Elle essaient de me faire croire comme quand je les cotoyais qu'elle sont sympa mais à chaque fois elle me prenaient au piège, m'ennuyaient, etc, en fait je pense qu'elles m'utilisaient comme bouc émissaire pour protéger leurs parents (au lieu d'accuser leurs parents).

Vendredi 14 Juillet 2017

Bien sur, je suis ressorti en vélo faire un petit tour cet apres midi, et je vais comme d'habitude passer par a coté du stade de foot parce que c'est plus tranquille, pas de voitures, et là la policere municipale vient m'arrêter parce que je passais là ou c'était permis malgré le tir de feu d'artifices prévus (il s'en prennent toujours aux gens comme moi qui font le bien, la sécurité que je ne met pas en danger, contrairement à eux) et un peu plus loin au bord de la route, des jeunes font exploser une canette en verre sur le trottoir a coté de là ou je passais, j'ai pas vu tout de suite, heureusement que je me suis éloigné parce qu'elle a explosé et des bouts de verre sont allé au délà de la ou j'étais, mais je n'ai pas été touché, je leur fait remarqué et celui qui a alumé avait l'aire un peu stupide, il me dit qu'il ne penserait pas que ça exploserait, ils avaient peut être 12 13 ans, et à cet age malgré environ 10 ans d'études  on ne se doute pas que mettre un explosif dans une bouteille peut risquer de la faire exploser, on peut remercier ces enseignants qui se plaignent à tout bout de champs mais qui sont incapables d'apprendre aux enfants d'avoir un minimum de respect et de jugeotte pour les choses évidents (un explosif: ça fait exploser, voilà la leçon que ces jeunes n'ont pas appris à l'école...) et bien sur ensuite on crie au terrorisme... Et bien sur, la on ne voit pas la gendarmerie ou la police municipale venir faire son cinéma comme quand ils m'espionne, quand je suis vraiment en danger, curieusement, ils ne sont jamais là... Le seul moyen qu'ils arrêtent de me surveiller est donc que je sois en danger...

Quand j'utilisais des pétards, je faisais attention à ne pas les utiliser pour blesser ou autre mais bon, ça semble "oublié" ça maintenant dans le pays de montbéliard dans tous les domaines apparemment encouragé par les "autorités" qui ne méritent que des guillemets, comme devraient l'être leurs "compétences" et autre "programmes et promesses de campagne"...

Et comme me l'a répondu la psy avec qui je continue d'échanger, elle voit bien qu'on a retourné contre moi ce qui aurait du être fait à ces voisins complétement mabouls, malheureusement les autorités locales le sont tout autant et c'est un cercle vicieux puisque justement plus ils ennuient, moins je peux prendre les mesures nécéssaire pour garantir ma sécurité:


"[...] en restant exposé à des énergumènes comme vos voisins, qui sont de surcroit complètement dérangés, vous vous exposez en même temps à des risques de dépressions ou troubles en tout genre. Visiblement personne ne peut dissuader ces gens-là ou les expulser, il s'impose donc à vous une décision de taille… Vous n’allez tout de même pas y laisser votre santé!! Ca fait des années que vous subissez cette persécution mentale et physique ainsi que toutes vos tentatives ont échouées.
Reprenez le bon conseil d’Alice: "C'est exactement cette suppression qui consomme toute l'énergie chez l'enfant et cause sa fatigue qui s'installe ensuite chez l'adulte s'il n'arrive pas à se libérer (par la RAGE ) du dictat atroce de ses éducateurs." Votre rage devrait vous pousser à mettre tout en place pour trouver les moyens soit de les chasser avec l’aide du maire, d’un avocat, d’un huissier, soit de partir de là."

D'ailleurs je me souviens il y a quelques années au 14 juillet ou par là autour, j'étais dans le jardin à m'occuper des plantes et je vois des boules de lumière me tomber pile dessus je me retourne et je vois le pere jaquot qui me visait avec un baton qui lance des boules, ils menace de me bruler avec des explosifs et la gendarmerie ni la mairie de l'époque ne font quoi que ce soit, vu la configuration du terrain, il me visait ouvertement, les batons étaient presque à l'horizontal pour me viser depuis leur porche qui est plus haut que notre terrain...



Dimanche 9 Juillet 2017

Depuis que je suis sorti une fois en début de semaine pour aller voir les soldes, les menaces de nuisances et autres problèmes ne s'arrêtent plus, ça ressemble à quand j'ai arrêté l'école ou je ne sortais presque plus et je devais rester enfermé chez moi pour être à peu près tranquille, comme en prison parce que tous ces tarés ne supportent pas ma lucidité. Avec encore des menaces supplémentaires parce que hier j'ai été en compagnie de deux jeunes femmes avec qui je m'entend bien et je me sens bien, aimé, je ne détaillerais pas mais ça donne lieu bien sur à de nouvelles menaces contre moi.

En fait à chaque fois que je sors, ils remplissent une sorte de réservoir à menaces contre moi et quand ils n'en peuvent plus de me harceler , que la "coupe est pleine" ils font croire que c'est moi qui ai "dépassé les bornes". Comme d'ailleurs la psy l'a confirmé, ils ne font que porter atteinte à mes droits fondamentaux d'être humains au prétexte de me rendre victime, comme si les victimes devaient être condamnés à la place de leurs bourreaux. Ces tarés ne reculent devant rien pour faire du mal aux innocents, c'est une véritable organisation de reptiliens criminels qui m'ont pris pour leur bouc émissaire.


Vendredi 7 Juillet 

Je rajoute ce petit passage le soir, j'avais ecrit comme j'étais harcelé au moindre de mes faits et gestes, même aller chercher une pizza a pied et une femme trouve le moyen de me menacer d'appeler la police parce que ses chiens me criaient dessus lorsque je passais devant chez elle sur le trottoire public, et bien ça s'était calmé mais cette fois là en revenant, j'avais croisé un autre propriétaire de chien qui le promenait et je m'étais dit que son chien allait venir m'ennuyer, il ne l'a pas fait, j'étais surpris, et bien en fait j'avais vu ce qu'il allait faire plus tard puisque évidemment ce soir je suis retourné à pied et je les recroise, il se ballade avec ses jeunes filles souvent et bien sur le chien vient me hurler dessus et me fonce dessus, il était en laisse mais j'ai eu peur, voilà ce que c'est que le pays de montbéliard, vous ne pouvez rien faire sans être constamment menacé et ennuyé, parce que tous ces tarés se relaient pour vous harceler dans tous les aspects de votre vie. Je me demande si ça n'est pas une maison ou quand j'étais petit je n'aimais pas passer à coté parce que les chiens hurlaient sans cesse quand on passait devant, une fois on était tellement effrayés que l'on osait pas passer, le chien hurlait et la bonne femme était venue nous engueuler mais je suis pas sûr que ça soit les même propriétaires mais peut être que si.

-----

Donc depuis le début de semaine ou j'ai osé aller voir dans les magasins en bus pour les soldes, les menaces reprennent de plus belle, comme des "voix" dans ma tête (qui me montrent en fait ce qu'on essaie de me faire subir), qui augmentent de plus en plus avec les menaces habituelles de procédures contre moi. Ca a commencé deux heures environ avant que je ne sorte en bus, ça a été très net, je me sentais bien et plus l'heure se rapprochait plus j'étais menacé (de police) si je ne restais pas chez moi.

Hier on a eu droit  aux vociférations du père jacquot qui s'en prenait à son fils pour avoir été chez le médecin le matin apparemment et pour n'avoir pas pris de douche en rentrant. Il vous fait imaginer pendant plusieurs dizaines de minutes un type qui hurle et vocifère le plus fort possible qu'on entend à plusieurs quartiers, quelqu'un qui habite deux ou trois rue plus loin me disait qu'il l'entend crier... Le pauvre gosse à eu droit aux insultes habituelles d'être un casse couille, etc.

Ce matin quelqu'un qui allait en fin de matinée a la zone commerciale à coté du viette m'a emmené, je pensais acheter des chaussures mais au bout de 10mn environ, comme quand j'ai arrêté l'école, j'ai été pris de "panique" tellement on me manquait de respect et je suis rentré illico chez moi. Dans le magasin décathlon, j'ai essayé deux pantalons beaucoup trop grand alors que je sais que ma taille est 40/42 j'ai pris du 48, ensuite je ne trouvais plus le rayon homme, bref, un gros malaise du à leur nuisances, incompétences, etc de tous ces tarés qui me font me prendre pour ce que je ne suis pas. Je ne vais pas acheté dans ces magasins ou je suis maltraité comme ça et traité de façon si irrespectueuse par ces commerçants qui ne cessent de parler de crise, font des réunion au centre ville se demandant comment faire revenir les clients...

Et en rentrant, encore les vociférations du jacquot qui gueuler de rester derrière, et des trucs comme ça, je sais pas à qui il disait ça, peut être moi parce que ça les dérange que je puisse rentrer chez moi peut être ? Et encore l'après midi, je sors et je l'entend crier un bon coup juste quand je tourne la tête pour regarder mes tomates, salades, etc qui sont juste là d'ailleurs ou les turcs peuvent me voir et que parfois ils se mettent à gueuler en me voyant là, peut être qu'il prend leur relais ? Quand je parle de cris, c'est aussi qu'on ressent un malaise tellement il est ennuyeux et menaçant avec tous le monde.

Je me sentais tellement pas bien traité que j'ai du me reposer jusque vers 16 h l'après midi, ça correspond bien à ce que disait la psy, on ressent un malaise, on est pas bien, avec ceux qui sont toujours à me surveiller ce qui me stress et me fatigue beaucoup trop mais ils s'en foutent puisqu'ils n'en subissent pas les conséquences eux ! Ils sont tellement stupides et dangereux ! On connait les lapins crétins, la série à succès mais dans la vraie vie ce sont les reptiliens crétins et je sais de quoi je parle vu que je les cotoie depuis ma plus tendre enfance.

D'ailleurs notre citerne d'eau de 1000L on l'attend toujours, le type avait appelé disant qu'il passerait quand il aurait le temps et c'est la crise donc en 3 semaines il n'a pas trouvé le temps de nous livrer, sans doute ne se doute il pas qu'on en aurait rapidement besoin par ces temps chaud ... C'est un magasin spécialisé dans la récupération d'eau : https://www.google.fr/maps/place/MA+JARDINERIE+EXINCOURT,+1+Rue+des+Bouqui%C3%A8res,+25400+Exincourt/@47.5056423,6.8405822,3a,66.8y,13.06h,82.05t/data=!3m4!1e1!3m2!1sFxUjFo0TZS35wJTvKAsBzg!2e0!4m2!3m1!1s0x47921768b0555d3d:0x8fdbe5b77c8f5788

Bien sur, jamais il n'appellera pour dire qu'il ne peut pas nous l'apporter, préfère nous faire attendre pour rien et ils nous la livrera à la fin de l'été sans doute, quand on a commandé, on ne nous a jamais dit qu'il y aurait tant d'attente, il parlait d'être occupé les jours suivants mais pas durant 3 semaines et meme un peu plus... Mais c'est ça la crise que voulez vous, que les commerçants ne se fichent pas de vous peut être ???

Mardi 4 Juillet 2017

Les menaces continuent de plus belle, cette fois le retour des coups de fusil, j'en avais déjà parlé il y a quelques moi ou l'on entendait des coups de fusil en pleine nuit parfois, cette fois ça a commencé en fin d'après midi (pas mal) et il y en a eu un juste avant que la nuit ne soit complétement tombée. Il est difficile de dire d'ou ça vient précisément.

Dimanche 2 Juillet 2017

Je ne met à jour que maintenant mais ça ne veut pas dire qu'il ne s'est rien passé. Parmis les exemples marquant, les turcs semblent reprendre le harcelement spécialement contre moi, j'avais déjà dit sur ce blog comme dès que j'allais dans mon jardin dans la partie ou il pouvaient me voir depuis leurs fenetres, il arrivait relativement souvent qu'ils (souvent une voix de femme) se mettent à hurler, exactement quand j'aparaissais dans la partie visible depuis leur point de vue, et bien ça semble recommencer, vendredi je mange une pizza dehors et a peine installé que la mère je pense commence à hurler très fort (en turc) pour ennuyer, j'essaie de lui dire de se calmer et qu'en plus ils parlent en turc et qu'on est en france mais tout ce que j'entend peu après en français est "il y a des pauvres cons partout" et juste quand j'ai avalé la dernière bouchée de pizza (presque exactement au même instant) tout se calme et on ne l'entend plus, mais ce n'est pas tout quelques jours avant, idem, je sors dehors et juste quand j'arrive là ou ils peuvent me voir par leur fenetres entres des arbustes, j'entend des mots en turc avec connard dedans et je vois une fenetre qui se ferme vite dès que je tourne la tête dans cette direction...

Apparemment tout ce que savent faire ces reptiliens immigés  en français est d'insulter.(oui apparemment il y a aussi des population reptiliennes en turquie), on les entend parler pratiquement qu'en turc.

Je rappelle ici ce qu'en a dit une psy à qui j'en ai discuté via internet qui semble au fait de ces problèmes:

"Vous semblez persécuté depuis des années, dans la ligne de mire du voisinage, des agents de police, des passants, des écoles, comme si votre tête était "mise à prix". Est-ce possible qu’inconsciemment, vous reviviez un scénario de votre enfance où l’on était peut-être sans arrêt "sur votre dos"!! Votre situation n’est pas supportable, vous vivez du rejet en permanence et de toute part, cela évoque peut-être une partie de votre histoire!! "

Et la dernière réponse ou j'ai détaillé les problemes qu'on subis par ces voisins et les autorités locales comme la mairie depuis plus de 10 ans maintenant:

"C'est carrément épouvantable et INVIVABLE de subir un voisinage si despotique. Cela doit générer énormément de stress chez vous qui doit nuire à votre épanouissement et votre bien être!!! Le plus fou, c'est que la mairie ne veuille pas agir alors que votre locataire handicapé nécessite des visites indispensable à sa santé!! Peut être devriez-vous menacer le maire d'informer le procureur de la république s'il n'intervient pas, vous ne pouvez plus vivre dans ces conditions..."

Je disais que les menaces étaient revenus nettement plus intenses depuis que la semaine dernière on a reçu un oncle, et bien ce vendredi on a appris qu'un autre pouvait venir ce week end et du coup celui de la semaine dernière est revenu aussi, et donc ça s'était petit à petit calmé mais elles sont revenues très nettement, surtout samedi ou l'on est sorti et la gendarmerie essayait de me faire dire d'aller à la gendarmerie (je sentais qu'on essayait de m'imposer de dire ça) au lieu de dire dans quel magasin je voulais passer en course pour le jardin. Ils essaient de m'attirer dans leur piège comme ils ont déjà fait avant à blamont par exemple .

C'est assez étrange, j'ai senti que j'ai du résister pour ne pas le dire. Ca correspond bien à ce que j'ai déjà dit sous d'autres termes, avec d'autres mots, ils ne supportent que vous ayez une vie à vous, comme si tout ce que vous faites devrait être centré sur les flics et la gendarmerie et lorsque vous osez vous libérer de leur étreinte (psychologique), ils vous envahissent et vous arrêtent pour n'importe quel prétexte comme être allé en vélo, avoir revu un oncle, avoir cotoyé des jeunes femmes, bien sur tout ça dissimulé sous leur mensonges qui leur sert d'histoire de couverture pour ne pas dévoiler la réalité de ce qu'ils font : que du harcèlement en permanence sous le moindre prétexte , c'est à dire dès qu'en fait je ne suis plus enfermé dans mon isolement.

J'avais déjà dit comme il me semblait qu'ils essayaient d'ennuyer le dimanche, jour de repos et eux ils utilisent ça comme prétexter pour aller à la chasse aux gens qui osent sortir, etc. J'avais été convoqué une fois un dimanche après que la gendarmerie soient venue un dimanche aussi pour m'ennuyer comme dit au début de l'année, ils font absolument tout pour nuire à notre vie et nous persécuter même le dimanche pour qu'on ne puisse jamais être tranquille et déstresser. Ils ont pour but de détruire ma vie, ma santé, etc.

J'avais vu aussi des gendarmes aller ennuyer des jeunes qui le dimanche étaient au parc à coté, des jeunes qui n'ennuyaient pas mais l'ambiance même avant devenait de plus en plus ennuyeuse et meçante le dimanche.

Et bien là aussi, c'était plus calme et petit à petit le dimanche ça revient, des menaces habituelles de la gendarmerie qui essaie de provoquer les problèmes pour lesquels ils prétendent ensuite intervenir pour les arrêter mais pas en condamnant ceux qui causent des problèmes, non, plutot en arrêtant les victimes parce qu'ils se disent que si ils n'y avait pas de victimes il n'y aurait pas de harceleurs soit exactement le même raisonnement que les harceleurs, ce qu'ils sont aussi, c'est la haine des victimes  !

Et une dernière manipulations distante qui correspond à leurs menaces même si ils le nient (déni), c'est de m'empêcher d'ouvrir les portes comme si j'étais en prison, enfermé. Plusieurs fois il m'arrive de vouloir ouvrir une porte (même que avec la poignée) et je n'y arrive pas du premier coup. Ca parait anodin mais j'ai appris à savoir reconnaitre leurs manipuations, les prémisses de leur harcèlement et de leurs coup montés contre moi. Ca m'a rappelé une fois ou tout petit (4 ou 5 ans peut être), j'étais au WC tout seul et je ne sais pas pourquoi, je n'arrivais plus à ouvrir la porte fermé à clé, j'ai eu très peur et je criais et je n'arrivais pas à ouvrir, j'ai paniqué, c'était déjà eux (toute cette clique de harceleurs) qui profitaient de ce que je subissais pour me nuire et m'enfermer comme si j'étais coupable d'être culpabilisé en étant tué, empêché de vivre, etc.

C'est un état d'esprit très répandu que de considérer les victimes qui ont été empêchées de vivre comme coupables au sens juridique du terme parce que culpabilisées (la culpabilité remplace la vie).

Une autre fois, aussi au WC quand j'était petit, je n'arrive plus à me souvenir précisément , mais je m'étais dit qu'une fois mort j'allais devenir un cadavre, que j'étais déjà mort et que des vers allaient me bouffer le cul (et en voyant une image comme si je voyais des vers en train de me manger l'anus) et que je devais être condamne par ces pourri de juges pour être comme ça. En fait c'était déjà les menaces de cette clique de harceleurs qui m'ennuyaient et voulaient me tuer pour mes besoins. Quand on vous parle de harcelement et en plus des reptiliens, c'est de tout ce genre de manipulations atroces qui détruisent la vie (une véritable guerre contre moi) dont il est question.

Sinon les conséquences habituelles reviennent, j'ai du mal à me concentrer pour faire des choses, je n'ai toujours pas récupéré l'accès facile à mes rêves comme avant le procès (dont c'était sans doute le vrai but: ma lucidité comme disait la psy les dérange, donc ils m'ont fait un procès pour m'empêcher de connaitre la verité de mes rêves qui contiennent des connaissances de ce qui se passe pour moi y compris sur ce qu'ils me font subir, ils veulent que ça reste caché pour que ça reste "efficace").