lundi 4 juillet 2016

Le Harcèlement dans le Village de Blamont (France)

Voici un article qui parle de ce dont j'ai déjà parlé dans différents articles mais voilà ici tout regroupé parce que c'était dans les articles en "Live" donc éparpillé dans le temps. C'est une version plus facile à lire et comprendre. Ca ressemble à ma situation à l'école ou petit à petit on m'a ennuyé pour m'interdire d'aller à l'école pour m'empêcher d'avoir des contacts et m'envoyer me suicider.


Je suis allé plus souvent en vélo il y a quelques années ( ~ 2014, 2015 , 2016) et donc plus souvent aussi dans le village de Blamont en Franche Comté, 25310 France.

Au début c'était très bien, ce village est au dessus de collines ou je m'arrête faire une pause durant mes trajets en vélo, c'est dans la nature avec peu de construction donc agréable pour se ballader tranquillement, mais peu de temps après que j'y sois allé quelques fois au début de saison, plusieurs fois des voitures de la gendarmerie "apparaissaient" à des carrefours ou je ne pouvais les voir qu'au dernier moment (comme ici arrivant à droite de derrière la haie exactement quand j'arrive au niveau du passage piéton: https://www.google.fr/maps/@47.3870396,6.848225,3a,75y,181.63h,75.78t/data=!3m6!1e1!3m4!1sk_-RHUGJCpOwHLHRp2Gdwg!2e0!7i13312!8i6656!6m1!1e1 )

Et aussi sur des chemins dans les champs, surtout celui pile en face de la gendarmerie avec un champ entre, une fois je n'ai vu une voiture qui arrivant là tout doucement sans qu'on puisse l'entendre qu'au dernier moment à cause de bosquets d'arbustes et que le chemin est un peu en biais, c'était pile en face de la gendarmerie, ou encore une voiture qui sortait d'un chemin à coté d'un parc là aussi arrivant au chemin mentionné précédemment, voiture en infraction puisque le petit chemin est interdit au véhicule à moteurs, la aussi la voiture est arrivées en même temps que moi depuis derrières un petit bosquet (le chemin est entouré d'arbres et arbustes) ou je ne l'ai pas vu ni entendu comme elle roulait tout doucement: https://www.google.fr/maps/@47.3906295,6.8441145,3a,75y,42.48h,86.71t/data=!3m6!1e1!3m4!1sbKW8XZJPeWW9TF-qzye_uQ!2e0!7i13312!8i6656!6m1!1e1

Tous les ans il y  a eu des problemes comme ça jusqu'a ce que je le signale mais ça a repris l'année suivante.

J'ai eu de nombreux problemes à blamont en vélo, pourtant je vais ailleurs aussi et dans les bois (la ce sont des routes) et c'est sur les routes qui mènent ou sont à blamont que j'ai eu le plus de problemes, une fois je suis tombé désiquilibré à blamont juste en montant sur un petit trottoir ou il y avait un banc, la gendarmerie est quelques centaines de mètres plus loin sur la route ( https://www.google.fr/maps/@47.3870396,6.848225,3a,75y,37.73h,65.55t/data=!3m6!1e1!3m4!1sk_-RHUGJCpOwHLHRp2Gdwg!2e0!7i13312!8i6656!6m1!1e1 ), plusieurs fois mes pneu on crevés, par exemple deux fois de suite en rentrant chez moi après être passé par blamont j'ai retrouvé des picots de barbelés dans mes pneus alors que je n'étais allé que sur la route en bitume.

Une autre fois quand je ne comprenais pas encore que j'étais ciblé par la gendarmerie j'avais aussi crevé sans raison apparente juste après l'endroit ou j'étais tombé en vélo sur le trottoir, heureusement il y avait une vieille femme par là qui m'a aidé. Il semble y avoir les deux extrémités à blamont, des gens très bien, très sympa et une minorité d'autres dont les autorités locales qui ne pensent qu'a nuire et ennuyer au moindre prétexte.

J'ai aussi eu une fois le coup "d'oublier" complétement mon casque de vélo en étant aller me reposer dans le parc pas loin de la gendarmerie, j'étais ensuite allé au WC publics remplir ma gourde et c'est là que je me suis aperçu de mon "oubli", je pense qu'en fait c'était déjà la gendarmerie qui me menaçait déjà et m'imposait son point de vue pour m'arrêter (comme je le raconte ensuite ils m'ont arrêté à cet endroit au WC publics et j'ai ressenti exactement le même malaise de ne plus pouvoir rien faire qu'en vélo quand je suis tombé), parce que quand j'ai été arrêté ils sont allé jusqu'a prendre une photo de moi comme prétexte pour me demander d'enlever mon casque et je pense pour que j'oublie de le remettre, ils veulent empêcher les protections nécessaires pour que je sois accidenté, à mon avis ce n'est pas pour rien que je suis tombé par terre en vélo sur le goudron en voulant simplement m'arrêter sur le banc à coté de la route pour me reposer, comme le coup au parc, dès que j'ai pris la décision de m'arrêter là j'avais en effet ressenti un malaise mais à l'époque je ne sais pas que la gendarmerie se permettait de harceler de la sorte les gens qui vont simplement en vélo tranquillement et ne font rien de mal ( vous y repenserez quand vous les entendre se plaindre de la "haine des flics" ou qu'ils n'ont pas les moyens suffisant...)


L'an dernier en arrivant exactement là ou commencent les maisons dans le chemin par les champs à coté, un pneu se dégonfle et je me retrouve obligé de rentrer à pied parce que je ne pouvais même pas le regonfler temporairement, enfin presque, j'ai pu rouler quand même un peu sans que ça abime la gente.

J'avais remarqué avant qu'en effet dès que j'arrivais dans la zone construite, je ressentais une sorte de malaise. Cet endroit sur la photo montre les premieres maisons depuis un chemin qui vient des champs : https://www.google.fr/maps/@47.389706,6.8418463,3a,75y,145.1h,86.7t/data=!3m6!1e1!3m4!1s9o-9ZsqV4DRX_Rr9aGEPSg!2e0!7i13312!8i6656!6m1!1e1

Je n'ai jamais eu autant de problèmes qu'en allant vers blamont, ce village jouit d'une mauvaise réputation, au début je pensais que ça n'était pas fondé mais si puisque l'on y est ennuyé et menacé dès qu'on y va, ou qu'on y passe, qu'on y fait une pause en vélo, d'ailleurs j'ai remarqué que je voyais beaucoup de cyclistes passer par blamont et jamais s'y arrêter pourtant c'est le seul village après des montées assez fortes et il y a des coins a l'ombre sous les arbres avec bancs pour se reposer, une boulangerie, etc mais j'ai vu en tout deux fois des vélo s'arrêter là pas plus de 3mn, comme quoi la réputation de blamont semble connue parmis les cyclistes.

L'an dernier, 2015, Lorsque j'étais arrêté me reposer en vélo un peu loin du bar, de coté, tout d'un coup une petite fille qui jouait par là se met à se plaindre de chiens vers le bar, j'en ai vu qu'un mais en effet pendant un moment il y avait un chien assez gros qui était mis en position comme avant de se lancer à la poursuite d'une cible, tourné directement vers les enfants qui étaient par là avec deux personnes coté, à croupi elle aussi regardant et visant directement les enfants.

Une autre fois peu avant, là aussi j'étais allé me reposer sur des marches d'escaliers pas loin de l'église et des enfants étaient venus vers moi, ainsi qu'une jeune fille (une ado de 16 18 ans peut être) qui m'a demandé si je cherchais quelque chose, assez sympa mais là aussi peu après une voiture de gendarmerie est arrivée, roulant très vite par rapport aux voitures habituellement et le peu de visibilité dans cette petite rue et j'ai bien vu comme ils sont venus pour causer un malaise (harceler) et détruire l'ambiance sympa qu'il y avait, ensuite les enfants n'étais plus content, étaient fermés. La seule autre fois ou j'ai vu une voiture rouler très vite sans raison, c'était encore une voiture de gendarmerie qui ont décidés apparemment de ne rien respecter dans ce village, ni la sécurité, ni la tranquillité, ni les relations des gens qui ne les concerne pas, etc.

Voilà à quoi "s'amusent" ces fonctionnaire de gendarmerie, aller ennuyer des enfants parce qu'ils ont rencontré quelqu'un de sympa avec eux, aller les empêcher de s'amuser, de jouer, d'être content (ce qui est interdit...) Mais rassurez vous, ces mêmes débiles à partir de cet été seront armés même sur les plages, comme ça au lieu d'avoir à se déplacer pour sauver les baigneurs, ils pourront leur tirer dessus sans avoir à bouger, ou même tirer sur les enfants qui jouent sur la plage, pourquoi pas après tout, leur but est d'être le plus stupide, ennuyeux et dangereux possible, c'est ce qu'ils appellent la "sécurité".

Et curieusement, peu après avoir vécu ça, la gendarmerie est venue m'arrêter quand je remettais de l'eau dans ma gourde au WC publics sur la place du village, pile en face du bar, au prétexte que j'ai été vu dans le village en vélo (hou la la, je suis un vilain garçon !), on m'a dit que je n'avais pas à m'arrêter en vélo à blamont (?!), au prétexte apparemment qu'il y a des enfants dehors qui jouent, le gendarme avait un discours incohérent, semblant dire tout ce qui lui passait par la tête à mon sujet, mélangeant ça avec des "interdictions"... Il disait que j'avais impressionné les enfants, aucune idée de quoi il parlait, les enfants à blamont sont donc tellement demeurés que de voir quelqu'un en velo qui est sympa avec eu les impressionne et leur fait peur ????

L'un d'eux m'utilisait comme bouc émissaire de ce qu'on fait les autres, me disant qu'il en avait marre d'être appelé parce que j'allais dans le village (comme d'habitude, ils s'en prennent aux victimes désignées comme bouc émissaire et non à ceux qui appellent la gendarmerie pour rien), il ne me laissait pas parler comme si il était en colère contre moi comme si c'était de ma faute qu'on ne veuille pas me laisser tranquille (ce sont des grands comédiens).

A noter que ces gens qui se plaignent sans même me parler simplement que je vais dans leur village parfois en vélo (puisqu'ils n'ont rien trouvé d'autre à me reprocher) passent sans doute par hérimoncourt et les villages de la vallée pour la plupart pour aller à leur travail, faire des courses, etc, faudrait il alors que j'appelle la gendarmerie à chaque fois que je vois quelqu'un de blamont dans un village par ici ? Ca parait complétement stupide mais c'est ce que eux on fait, peut être du à un manque d'oxygénation du cerveau à force de vivre dans les hauteurs ???

Dès qu'on est victime, on est pas pris en charge ou protégé par les autorités mais persécuté parce qu'ils croient qu'en tant que victime on devient une sorte d'esclave à leur service qui n'a plus de droit, ce sont de véritables esclavagistes modernes et émotionnels qui ne veulent pas comprendre que je suis propriétaire de moi même et qu'ils n'ont pas le droit de faire de moi ce qu'ils veulent sans respect pour moi et ma personne.


La fois d'avant ou j'étais passé par blamont et que je m'étais arrêté un pere était venu m'ennuyer, j'étais assis sur un des banc sur la place, me reposant (j'étais cette fois là plus fatigué que ce que je pensais) et je vois un pere arriver en voiture sur la place (une place d'herbe et d'arbres) avec deux filles ados de 15/16 ans environ, au bout d'un moment je m'aperçois qu'il regarde en fixant mon postérieur étant assis sur le bans, ils étaient dans mon dos a une quinzaine de mètres, je lui demande ce qu'il veut, ils ne répond pas, je ressens un malaise et il commence de prendre un ton moralisateur au propos de ces filles que je ne connais pas du tout, qu'on ma vu parfois à blamont alors qu'il y a l'école qui a repris (donc pendant les périodes scolaires on doit rien faire et rester chez soi comme en prison ?), que ces filles l'ont appelé disant que je le suivaies depuis le collège (?!).

Il me disait d'aller voir à la gendarmerie (pourquoi ? Mystère ! Encore un parent qui se prend pour le chef de tout le monde) . Il était arriver quelques secondes après que je me sois arrêté là sur le banc et en repartant il a abimé sa voiture il me semble bien sur un petit arbre (un bouleau je crois) en rayant un coté. C'était peu avant, la veille je crois ou l'avant veille de quand j'avais voulu aller à une station thermale en allemagne ou le premier sauna que l'on voit en entrant est décoré de petits troncs de bouleaux, et aussi un  jour peu avant que j'avais prévu de terminer l'isolation de l'entrée des escaliers.

Une femme passant par là avec son chien trouvait ce type con quand je lui ai dit et qu'a blamont les gens était plutot sympa mais qu'il y avait des cons partout...

Quand je suis parti ensuite, une des filles à sorti un portable le dirigeant vers moi comme pour me prendre en photo ou je ne sais quoi depuis derrière moi.


Le probleme est que cette arrestation est venu aussi quand justement l'ambiance à blamont n'était plus pensante comme avant mais que justement c'était tranquille et normal, j'avais même croisé avant d'être arrêté par les pédophiles que l'on appelle gendarmes deux fois deux jeunes femmes et leur mere je suppose dans les chemins dans les champs avant...

Je me demande même si c'est le bar qui m'a "dénoncé, parce que le  temps d'arriver de la gendarmerie pas loin correspond bien  a un minute même pas de quand je suis arrivé pile devant le bar qui me voyait avec ces baies vitrées puisque les WC sont juste devant sur la place.

Ils ont aussi reproduit le fait que l'on vient m'ennuyer dès que j'ai des contacts surtout quand c'est avec des femmes comme écrit dans d'autres articles (à l'école, dès que j'ai eu plus souvent des contacts avec des fille ils m'ont fait la misere, a la fete foraine des flics qui passaient on vu qu'une fille me faisait des avances et ils ont rebroussé chemins pour les faire partir, à noter qu'elle habitait vers la gendarmerie de notre village, ou pareil à la fête dès que deux filles au collège me faisaient des avances des arabes sont venus tout de suite m'ennuyer, me demander de l'argent pour le bus comme si je leur devais ça de façon insistante, on me harcele sans cesse avec ce que j'aime et que j'aimerais, spécialement les contacts avec les femmes pouvant mener à de la sexualité), en fait ce sont rien d'autres des violeurs qui croient qu'il leur est permis de violer mon intimité et mes relations personnelles au prétexte que j'ai eu des contacts avec des femmes et au prétexte qu'ils mélange ça dans leur raisonnement avec ce que j'ai subis dans l'enfance, une histoire qu'ils ne veulent pas voir et reconnaitre. Ce sont en réalité des négationistes (de l'histoire).

C'est un état d'esprit très répandu dans le pays de montbéliard que ceux qui se prennent pour des autorités (comme chez les arabes qui ont "envahi"  le pays de montbéliard) fassent des intrusions dans la vie intime et sexuelle au prétexte qu'on a eu des contacts, le harcèlement ici est permanent et généralisé partout (je l'ai signalé plusieurs fois à des féministes mais elles ne disent rien quand le harcelement vient des "autorités"). 

Donc ils essaient de menacer les enfants avec des chiens d'un bar, avec moi en me diffamant en essayant de me faire passer pour quelqu'un de menaçant, en inventant n'importe quoi comme prétexte qu'être en vélo est interdit à blamont alors apparemment pour faire croire qu'interdire d'aller en vélo vers blamont et/ou d'être sympa avec eux protège les enfants (oui ça semble des cas graves quand même).


C'est sans doute en fait surtout parce quel les enfants m'aiment bien et qu'ils viennent facilement vers moi, voyant que je ne les ennuie pas, ils veulent empêcher ces enfants d'avoir ce qu'alice miller appelle un témoin qui est suceptible de les aider, parce que les controles que font les enseignants et la gendarmerie ont pour but réel d'empêcher de rencontrer des personnes qui vous aident :
Le rôle décisif des témoins lucides dans notre société - [https://archive.is/9PIy7]



On m'a même rapporté qu'un pion avait dit que j'étais dangereux de "suivre" les jeunes du college en vélo, (je ne sais pas pourquoi ils disait ça, encore un prétexte pour ennuyer au prétexte de l'école et du fait que je suis sympa avec les jeunes je suppose). Un pion de ce collège d'après ce que je sais est l'enfant d'un prof de collège et d'une secrétaire de collège ou quelque chose comme ça, il  a eu la maladie de lyme, je ne sais pas si c'est le même. Ils considèrent les adultes comme moi qui sont plutot dans l'empathie avec les enfants comme une menace pour leur pouvoir (de nuisances), ça n'est pas pour protéger les enfants qu'ils font ça mais pour protéger leur petit pouvoir.


Après ces péripécies, j'ai contacté une psy des enfants qui m'a demandé de ne pas donner son nom, donc voilà ce qu'elle a répondu :

"Merci pour l'envoi des liens que vous faites régulièrement et qui sont très souvent évocateurs et toujours le reflet d'un déni ahurissant. L'histoire du village de "Blamont" ressemble à une mise en scène un peu comme une ambiance "mystérieuse, anxiogène", où on laisse planer un danger potentiel, ça doit être très inquiétant pour les enfants qui doivent probablement ressentir un malaise et peut-être même être effrayés pour certain. C'est vraiment très bizarre, on dirait la mise en place d'une psychose mais dans quel but!! "

Ensuite des insultes me traitant de toxicomane à chaque fois quand j'en ai parlé sur un réseau social, du fait que le bar de blamont semble bien étrange à menacer les enfants avec leur chien et à vouloir faire la morale dans les relations comme si les alcooliques et les dépendants d'alcooliques (les tenanciers de bars) étaient experts en relations, quelques exemples ou l'on voit bien qu'ils veulent à tous prix cacher ce qu'ils font subir en me traitant de toxicomane parce que je m'en suis aperçu mais ça montre bien l'ambiance menaçante décrite par la psy dans le premier message, à noter que ça n'était que des femmes qui m'ont répondues.

La serveuse lorsqu'au début de saison de vélo j'étais allé une fois par blamont et m'était arrêté 5mn sur la place au centre ville sur un banc, meme pas 2m après que je me sois assis je vois la serveuse arriver avec son chien non tenu en laisse sur la place, ils font exprès d'ennuyer avec leurs chiens sans les tenir en laisse :

"Dis moi on t'aurai pas diagnostiqué une pathologie genre paranoïa ? Je ne vois pas en quoi la serveuse est menaçante faut péter un coup, quand a la chienne c'est un amour, j'ai grandis a roches les blamont et passé mon adolescence dans ce bar et on y est très bien accueilli. "L'histoire du village de Blamont" une mise en scène, mdr non non c'est juste un village et ses paysans, les gamins qui jouent dehors, comme dans tous patelins. Je sais pas tu prends quoi comme drogue, mais arrête parce que ça va loin ce que tu dis"
"J'ai passé toutes mon adolescence dans ce pub . Et je me suis toujours senti en sécurité.
Et aussi, la chienne ne ferais pas de mal à une mouche. Elle est justement là pour éviter les conflits qui peuvent dégénérer." 
[NOTE: on passe toute son adolescence dans une bar et en plus on fait la moral aux gens qui préfèrent faire du vélo que passer son temps à se bourrer avec ses amis mais ça ne pose pas de problème visiblement.]
"Merci encore pour ton commentaire très pertinent sorti tout droit de tes fantasmes les plus glauques.. ☺️
Après le pasteur d'herimoncourt, Leroy merlin, soli'cite, le temple protestant là encore d'herimoncourt (logique puisque tu y résides) et bien d'autre encore 😂  [NOTE: j'avais mis un avis sur un site d'avis ou j'ai aussi d'autres avis sur des commerces, les commerçants refusent généralement de reconnaitre le mal qu'ils font subir]
Je suis ravi d'entretenir ta paranoïa.
Cordialement. La serveuse menaçante et son chien terrifiant"

La réponse la psy : 

"C'est de l'acharnement contre vous!! Il n'est peut-être pas nécessaire de vous exposer ainsi sur des réseaux sociaux pour recevoir des "coups de bâton"...  "



Et plus récemment, au printemps 2016, à coté à Roche les Blamont, je m'arrête quand je vais en vélo au bord de la grand route à coté de l'école parce qu'il n'y a que là qu'il y a une sorte de murêt ou l'on peut facilement s'assoir se reposer après la grande montée, et là j'ai eu le malheur de demander à une enfant qui semblait chercher quelque chose comme si elle attendait quelqu'un qui n'a pas venu la chercher, je sais que ça peut faire peur à un enfant si quelqu'un qu'ils attendent ne vient pas et peu après le directeur de l'école vient me parler encore de leur façon arrogante et prétentieuse d'enseignant qui se croit supérieur aux autres, d'un air tout content de venir me faire la morale d'avoir adressé la parole à un gosse (oui ils en sont là), je l'ai rembarré vite fait essayant de lui expliquer que c'est pas un enseignant qui va venir me faire la morale vu comme les enfants sont abusé, humiliés et maltraités quand ils sont à l'école, curieusement il semblait moins tout content de venir m'embêter après ça. Ils veulent faire croire qu'ils protègent les enfants.

Il me disait n'importe quoi, que c'est l'école ici (au bord du trottoir sur un muret ? ça montre encore à quel point ils sont à coté de la plaque), que ça sera signalé à la mairie et je ne sais quoi. A remarquer qu'il est venu devant moi me parler exactement le temps de cacher quand les enfants montaient de le petit bus en face et devaient traverser la route, sans doute pour m'empêcher d'observer ce qui se passait, ils veulent à tous prix cacher comme les enfants sont traités, mis en danger et menacés et m'utilisent comme bouc émissaire pour ça.

Les enseignants sont de véritables violeurs qui se prennent pour les chefs des relations des autres, que ça soit de leurs élèves ou même des autres (ils prétextent faire des controles), ils font comme si on était intime avec eux et qu'on les trompait en allant voir ailleurs c'est ce qu'on fait les gendarmes de blamont aussi.

Il y a eu plusieurs fois des jeunes femmes dont certaines mere de famille qui semblaient intéressée et une me faire du charme une fois, mais le vrai but des enseignants et chefs en tous genre est d'interdire les relations normales entre les gens (y compris intimes), voilà ce qu'en pense la psy qui semble avoir bien vu :

"Il semblerait que vous êtes devenu la cible des gens de ce village et des alentours, comme une personne suspecte qui roderait de manière malsaine du côté des enfants... Les rôles s'inversent on dirait, attention que tout cela ne se retourne pas contre vous, votre lucidité dérange les gens de ce village... "


Curieusement, quand j'ai dénoncé le fait que dans cette même école, j'avais vu en rentrant de promenade en vélo les enfants de l'école avec un enseignant dans un champ avec un seul arbre courant autour alors qu'un orage était là et qu'il commençait de pleuvoir, ils n'étaient même pas en train de rentrer mais continuaient leur activités comme si de rien n'était, et bien là je n'ai pas vu quelqu'un venir me remercier d'avoir signaler de danger potentiel et cette mise en danger des enfants par les enseignants qui viennent ensuite te faire la morale si tu adresse la parole à des jeunes au lieu de les considérer comme de moins que rien que l'on doit ignorer.

Plusieurs fois des enfants sont venus vers moi quand ils avaient un problème, une fois à une fête foraine, un était effrayé par ses camarades qui l'embêtait et il est venu vers moi se protéger, ou encore dans un parc un labyrinthe ou une petite avait perdu ceux avec qui elle était, on l'a accompagné le temps qu'elle les retrouve.


On prétend protéger les enfants dans notre société mais ceux qui sont comme moi vraiment du coté des enfants sont persécutés par les "responsables", les enseignants, la gendarmerie, les autorités, etc, parce qu'en réalité ils ne veulent qu'une seule chose, prendre au piège les enfants en prétendant les protéger mais pas réellement les protéger comme moi. Ce sont eux les dangers pour les enfants, pas moi. C'est une manipulation bien connue (une inversion), prétendre protéger les enfants et en fait on les utilise comme bouc émissaire, comme bouclier humains si l'on peut dire.


A noter qu'a hérimoncourt, la même situation s'est reproduite au début de l'année 2016, sur la place du centre ville ou il y avait un cirque (a blamont aussi, il y a relativement souvent des petits cirques juste en face du bar ou une petit fête foraine), j'étais arrêté en vélo sur un banc à coté et je vois passer une voiture de gendarmerie sur la route à coté, jamais je n'en vois d'habitude, et là quelques instants avant je ressentais un malaise comme à blamont et donc la voiture de gendarmerie arrive, passe et le malaise se dissipe.

Quelques semaines après, en rentrant de vélo je repasse par cette route pour aller faire une pause dans le parc à coté du college, parc très agréables d'ailleurs, et là je vois sur la pelouse à coté du college un type avec deux énormes chiens, assis entre les deux, qui les dirigeait (ils ne bougeaient pas) contre deux filles a 10m de là assises contre le mur du college, elle n'osaient pas bouger non plus, et a peine plus loin un gosse en vélo pareil qui regardait mais qui n'osait plus bouger...

Les autorité ou pseudos autorités dans le pays de montbéliard et mêmes aux alentours sont extrémement dangereux et ennuyeux, ils se prennent pour les décideurs, comme si ils devaient décider à votre place de tout ce qui vous concerne même vos relations les plus intimes. Il n'y a aucun respect de leur part des relations amicales, amoureuses, voir même intimes et sexuelles, tout est prétexte pour eux à nuire et ennuyer, encore plus si comme moi on a subis des abus dans l'enfance, les autorités ici semblent n'être qu'un ramassis de pervers qui se font passer en apparence pour des gens bien en utilisent des boucs émissaire comme moi pour projeter leurs abus, nuisances, etc.

On dirait que c'est une sorte de prison émotionnelle ou l'on doit rester fermé aux relations normales entre les gens et le pire c'est qu'ils se croient malins d'abus des personnes comme moi qui ne font rien de mal mais qui sont faciles à ennuyer parce qu'a cause de ce que j'ai subis je ne peux pas me défendre, je suis vulnérable.

------------------ 

L'année avant je me souviens avoir signalé le comportement anormal de deux accompagnateurs l'été du centre pour les enfants en été, une sorte de garderie ou de centre aéré, ils jouent souvent sur la place et je m'arrêtais là en vélo pour me reposer et une fois un des surveillants se met à hurler sur un petit gosse qui jouait là avec des feuilles comme si ce gosse avait fait je ne sais quoi d'horrible, même moi j'ai eu peur, et peu de temps après, lorsqu'ils prenaient le bus pour rentrer, attendant en file,  une jeune fille passe par là et des enfants vont vers elle, ils semblaient très contents de la voir, et immédiatement une des femmes accompagnatrice se met à lui hurler dessus comme l'autre type avant, de façon extrémement menaçante et agressive, la jeune fille est partie l'air "déboussolée"...

 Ca confirme ce que disait la psy, qu'ils veulent crée une ambiance effrayante pour les enfants, mais bien sûr c'est moi leur bouc émissaire que la gendarmerie vient arrêter au prétexte que j'ai "impressionné" et "fait peur" à des enfants, comment ?

En les effrayant comme les accompagnateurs cités avant  qui eux ne seront jamais arrêtés par la gendarmerie pour le mal qu'ils font aux enfants, non bien sur, à blamont les enfants sont "effrayés" par quelqu'un simplement qui est sympa avec eux et ils sont tellement effrayés que ce sont eux qui sont venus vers moi voyant que j'étais sympa avec eux, ça prouve aussi que la psy a bien vu, ils font croire que les enfants sont effrayés qu'on les traite bien et respectueusement, c'est un manque évident de lucidité ce genre de raisonnements absurdes et illogiques ou la situation est inversée (les enfants ont peur de quelqu'un qui ne les menace pas mais n'auraient pas peur d'accompagnateurs qui les menace clairement de mort par derrière (ils voulaient tuer les enfants en les traitant comme ça) pour la moindre broutille comme jouer avec des feuilles).

------------------  

Et rebelote, comme décrit dans les articles "Live" mais je résume ici aussi, au début de l'année scolaire 2017, j'ai été encore convoqué à la gendarmerie d'hérimoncourt au motif que j'ai osé envoyé des emails au médiateur de l'éducation nationale  conçernant ce harcelement dont je suis victime de la part des "autorités" locales comme les enseignants, ce sont de véritables pédophiles qui pratiquent l'abus de l'enfant à outrance et ne supportent pas que les enfants soient un tant soit peu respectés par des gens comme moi et on me reparle du coup à blamont ou j'ai parlé à cette gamine, visiblement ces gens n'ont rien d'autre à faire que monter la chose la plus anodine qui soit en épingle mais bien sur jamais vous ne verrez ceux qui CAUSENT ça (les enseignants, les autorités locales, les gendarmes, etc) condamnés, non ce sont les victimes comme moi (et les enfants) qui sont menacé, condamnées, etc parce qu'elles ne causent pas ce contre quoi ils prétendent lutter, c'est absurde mais c'est de cette façon que ces fous qui se font passer pour des donneurs de leçons raisonnent.

Bien entendu, ils ont encore reproduit une situation passée, exactement comme au lycée l'année en seconde générale ou j'ai du arrêté peu apres la toussaint en début d'année, je me sentais pas bien du tout tellement j'étais menacé, harcelé, persécuté, ennuyé, abusé, etc, et bien sur la la convocation vient juste après la toussaint, et comme l'année ou j'ai arrêté l'école en seconde, on était allé pendant les vacances chez un oncle chez qui on ne va pas régulièrement du tout, encore moins à chaque vacances. 

Et peu avant, comme par hasard, la semaine avant j'avais repris mes travaux d'isolation dans une nouvelle piece de la maison à l'étage et je préparais les travaux et je vois une voiture de gendarmerie s'arrêter devant la fenetre sur la route quelques instants puis ils s'en vont, c'était le signe que les ennuis recommençaient parce que j'ai simplement osé parler de ce que je subissais et le dénoncer, j'ai affaire à une véritable mafia du harcelement dans le pays de montbéliard, ils sont tous contaminés, effrayés que quelqu'un ose dénoncer leurs abus permanents. Vous vous rendez compte, à cause de moi ils ne pourraient même plus menacer, effrayer, abuse comme ils veulent !! Ouh que je suis vilain et méchant !!!

Dès que je fais quoi que ce soit de normal, je suis persécuté, en seconde c'était simplement continuer d'aller à l'école qui m'a été empêché (interdit), là dénoncer le harcelement, aller chez un oncle et reprendre des travaux, c'est une horreur permanente et tous ceux qui me harcelent trouvent ça tout à fait normal de me traiter comme ça, comme une sorte de sous merde de l'humanité, tout comme les nazis ils n'ont aucun respect pour ma vie et ma dignité , ils me considèrent comme un vulgaire objet.


Tout concorde comme d'habitude, la reprise de mes travaux avec le fait qu'on est allé chez un oncle, dès que je reprend des activités, je suis menacé et persécuté par ces pseudos "autorités", mélangé avec une situation similaire à celle de quand j'ai arrêté l'école, c'est bien aussi une mise en scène relativement élaborée comme le disait a psy avec blamont, et cerise sur le gâteau, il me semble bien que la chef m'ayant convoqué s'appelait schmidt comme les cuisines et il se trouve que la piece ou je commençais les travaux était une cuisine ! Si c'est vrai ça veut dire qu'ils en sont au même stade que les illuminatis a faire leurs coup montés (manipulations) avec des références symboliques comme ça ! Mais ça ne serait pas étonnant, avec tous ces abrutis.


Toujours le même discours de ces pervers qui remettent la faute de tout ce qu'ils font contre les victimes qui veulent à tout prix rester dans le déni de la réalité et se faire croire que tout va bien, on m'accuse d'en faire trop, etc, toujours les mêmes accusations contre le bien, contre ma lucidité et ma personne. Ces attaques contre moi sont des graves atteintes contre la vie et l'humanité (ça c'est moi), et toute cette clique de harceleurs seraient condamnés pour m'avoir fait devenir en fin de compte leur martyr (leur bouc émissaire). Ils ne supportent pas que ça se passe bien, sans nuisances, sans menaces, sans peurs, etc.

Pour être sur d'être bien compris, tout cette clique de harceleurs qui sont sur mon dos en permanence ne sont rien d'autre que des pédophiles par définition anti humanité (les enfants sont l'humanité) et le fait que j'ai fait une NDE ma fait me rapprocher de cette humanité (lucidité) et ils ont peur qu'avec moi les enfants trouvent ce qu'alice miller appelle un témoin lucide (http://www.alice-miller.com/le-role-decisif-des-temoins-lucides-dans-notre-societe/), c'est à dire une personne suceptible de les aider à se libérer de ce qu'ils subissent quotidiennement, en commençant par voir que ce n'est pas normal cette ambiance menaçante, angoissante, anxiogène,  ou l'on s'en prend au premier bouc émissaire que l'on voit qui passe par là !

Voilà ce qu'en pense la psy cette fois, selon elle on me reproche à demi mot de continuer de vivre malgré tout ce que je subis :

"Mais pourquoi un tel harcèlement sur votre personne? En plus d'être épuisant, ça doit être totalement stressant d’être la cible d’un arsenal d’individus qui restent les yeux rivés sur vos faits et gestes. Pourquoi s’acharner à vivre dans un tel environnement? Il y a de quoi en perdre sa santé!!"

Comme d'habitude, on découvre que ceux censés nous protéger sont en réalité eux mêmes des pervers et des harceleurs qui ne voient pas ou est le mal à toujours ennuyer, harceler, controle, persécuter, mettre en danger (même les enfants sur le passage piéton, jouer sous un arbre sous un orage, les effrayer, etc), ils considèrent le mal qu'ils font subir à ce qui est bien comme étant tout à fait normal, c'est exactement le même discours, la même rengaine que les nazis, dissimulé sous de belles idéologies comme la "lutte contre le harcelement" ou "la lutte contre la pédophilie" , ou même encore "l'éducation sexuelle" mais dans la réalité ce sont les harceleurs, les pédophiles et les pervers sexuels qui lutte pour l'obligation du harcelement, de la pédophilie et de la perversion sexuelle sous couvert de "normalité" alors on appelle ça par des termes pompeux qui font passer ça pour le bien mais c'est en réalité justement ça la perversion, toujours mentir, travestir la réalité, etc.

La psy ariane bilherian fait un travail remarquable à ce sujet, ces vidéos sont très éclairante et elle est la seule que je connais à oser dénoncer ouvertement le fait que ceux qui ont le pouvoir sont souvent ceux qui justement sont les plus dangereux et fous qui se font passer pour la normalité, tout comme à l'époque d'hitler, c'était "normal" de vouloir exterminer les juifs, les malades, les handicapés, au prétexte de "purifier": https://www.youtube.com/watch?v=pHGoEZsu1w0

Je terminerais en disant à quel point on est constemment persécuté au prétexte des enseignants, que ce soit à l'école puis ensuite, dès que je fais quoi que ce soit, on vient m'ennuyer au prétexte de l'école, des enseignants, etc, c'est une véritable tyrannie permanente contre moi, ou ces gens visiblement paranoiques croient que des que je fais quoi que ce soit, c'est pour faire du mal aux enseignants ou aux enfants (quel bon prétexte !), alors que bien sur c'est l'inverse, je (me) fait du bien en allant en vélo, en étant sympa avec le enfants, en faisant des travaux d'isolation qui ont bien améliorés la maison, et eux qui viennent me faire du mal justement parce que je fais du bien. Ils jouent une comédie en permanence, ce sont de véritables acteurs qui font comme si, ils réagissent comme si ils étaient eux des victimes et bien sur accusent encore la victime de jouer la comédie alors que ce sont eux qui font ça avec leur inversions en réalité.

Sans compter les angoisses et le mal que ça cause aussi aux autres personnes de ma famille dont ma mere que je soit tout le temps comme ça victime de ce harcelement ça aussi ils n'en ont rien à foutre, leur seul but faire du mal aux innocents comme moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire